VillageTerraneo
français espanol italiano portugues english
 

 

Aljezur

Algarve

Aljezur, commune de 5 400 habitants, se situe dans le Parc naturel du sud-ouest Alentejo et de la côte Vicentine.Une succession de falaises de schiste gris et de calcaire blanc ou doré, érodées par les vents et les flots, se déploie face à l'océan Atlantique. L'arrière-pays vallonné, planté d'agaves, est boisé d'eucalyptus et de pins.

La ville est séparée en deux par la rivière Aljezur. D'un côté, le bourg ancien possède un riche patrimoine. Il est surmonté par les ruines du château du Xe siècle, remanié aux XIIIe et XIVe siècles. Sur l'autre rive, la ville nouvelle s'est développée après le terrible tremblement de terre de 1755, suite à l'édification de l'église neuve. Les ruines de la forteresse d'Arrifana, construction arabe du XIIe siècle, surplombent une très jolie plage particulièrement appréciée les amateurs de surf et de body surf.

Pêche, chasse, agriculture, notamment viticulture, et élevage porcin, sont à la base de l'économie locale. Chaque année, à l'automne, les pousse-pieds et la patate douce sont mis à l'honneur pendant un festival de trois jours.Aljezur représente la plus grande zone de production de patates douces du Portugal.

Destination estivale par excellence, la commune d'Aljezur axe sa politique touristique sur la diversification de l'offre et son étalement tout au long de l'année.

La patate douce, le sargue, l'artisanat, l'époque manuéline, l'archéologie, sont les sujets de parcours thématiques actuellement à l'étude.

Le château (X° siècle), la forteresse d'Arrifana, le site du village de pêcheurs de la Carrapateira (XII° et XIII° siècles), le " ribat " de la pointe de l'Atalaia (XII° siècle) sont autant de sites archéologiques qui témoignent de l'importance de l'occupation musulmane de l'Algarve à partir du X° siècle. Objets de vastes campagnes de fouilles, les résultats devraient être présentés dans un musée en projet. }

 
www.cm.aljezur.pt

diaporama